La LLD représente 45% des financements des VUL

financement VUL

Sur un marché du véhicule d’entreprise en progression de +6,2 %, à 539 766 unités (VP + VUL) depuis le début de l’année 2018 (à fin août), le véhicule utilitaire connait une croissance proche de 3 % (220 328 unités). Le rythme est un peu moins soutenu que l’année dernière à la même époque (+4,5 %), mais la conjoncture reste globalement favorable.

► Surtout, selon les statistiques de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise, la location longue durée s’impose de plus en plus comme un moyen de financement privilégié de ce type de véhicule, quel que soit le type de client. Sur huit mois, la LLD capte en effet 45 % des financements de VUL (véhicule utilitaire léger), devant l’achat (40 %) et le crédit-bail. A l’évidence les grandes entreprises pour leur flotte de VUL mais également les commerçants, artisans et entreprises de taille moyenne qui utilisent les VUL pour leur activité économique, apprécient les avantages et la souplesse de la LLD pour acquérir un fourgon ou autre fourgonnette.

► Par type d’énergies, le VUL fait toujours la par t belle au diesel, avec une par t de marché qui reste substantielle à 94,2 %. Sur huit mois, les immatriculations de VUL diesel affichent une petite progression de 1 %, à 207 653 unités.

► Pour leur par t, les immatriculations de VUL essence font un bond de + 69,1 % à 7 755 unités. Au total, la par t de marché de l’essence dans les VUL s’établit à 3,5 %. Quant aux VUL électriques, ils connaissent une progression de 31,1 % (4 047 unités).