webleads-tracker

Véhicules utilitaires légers…on passe à l’électrique !

vu electrique

De nombreuses métropoles vont devoir adopter le principe des zones à faibles émissions (ZFE). Celles-ci visent à limiter l’accès au territoire aux véhicules polluants à certains horaires. Ces ZFE imposent aux entreprises un changement de flotte automobile les obligeant à se tourner vers des véhicules moins polluants. C’est pourquoi le marché des véhicules utilitaires électriques ( VUL) s’électrifie à grand pas.

Coté constructeurs, les gammes s’enrichissent

Déjà présents sur le marché les Renault Kangoo ZE ou Master ZE ont été rejoints par de nouveaux modèles électrifiés chez Peugeot, Opel, Citroën, Fiat, Volkswagen ou encore Mercedes. Chez Peugeot, on présente désormais une gamme VUL 100% électrifiée avec l’e-Expert, e-Partner ou encore l’e-Boxer. Avec Opel, on retrouvera d’ici la fin de l’année les versions électrique du Combo (Combo-e) et du Movano (Movano-e). Côté Citroën le ë-Berlingo, déjà présent au catalogue, va être rejoint par les  ë-Jumpy & ë-Jumper pour compléter la gamme. Une version hydrogène est également annoncé pour le ë-Jumpy. Pour Fiat, c’est le E-Ducato qui est attendu. Le e-Crafter est déjà proposé depuis 2019 par Volkswagen et devrait être rejoint par une version utilitaire de l’ID BUZZ. Chez Mercedes, les eSprinter et eVito vont être également accompagnés par une version 100% électrique du fourgon Citan.

Côté législateur le maintient de l’aide

Bonne nouvelle pour les professionnels, qui souhaitent acheter un véhicule utilitaire électrique, l’Etat poursuit ses efforts. En effet, le bonus écologique reste plus élevé pour l’achat d’un VUL électrique en comparaison à un VP. Le montant de celui-ci représente ainsi 40% du prix TTC d’acquisition. Le plafond de l’aide étant limité à 5000 €. Ce nouveau bonus s’applique aux véhicules utilitaires de moins de 3,5 tonnes, dont le taux d’émissions est inférieur ou égal à 20 g de CO2/km.

Le développement des ZFE dans les métropoles françaises va encourager les artisans et entrepreneurs à s’orienter vers des VU électriques. Les gammes des constructeurs s’enrichissent, les autonomies sont toujours plus importantes et l’Etat maintient pour le moment ses aides…tout est réunit pour voir le nombre d’utilitaires électriques grandir dans les car policies des sociétés et donc dans nos rues françaises.

Vous souhaitez plus d’informations sur les VUL électriques : contactez-nous

Source illustrations ici